Droitpublic.net

 


Udf : oui à une VIe République ... présidentielle      
vendredi 16 décembre 2005

 

François Bayrou s’est prononcé vendredi pour "une VIe République", pour "tourner la page sur la Ve République"

"La République vers laquelle nous devons aller, je l’appelle VIe République pour montrer qu’il faut tourner la page sur la Ve République, à mon sens symboliquement, parce qu’elle a connu beaucoup d’échecs", a déclaré M. Bayrou.

Contrairement à la "6e République" d’Arnaud Montebourg (PS), celle de Bayrou se veut présidentielle.

"L’élection présidentielle, c’est l’élection où le pays choisit son cap et donc sa majorité politique". Le président de la République, "élu au suffrage universel", a "toute légitimité pour que son action politique se développe durant cinq ans. C’est lui qui détermine et conduit la politique de la nation (...), et c’est lui qui nomme le gouvernement", a-t-il précisé.

"L’élection législative, c’est l’élection ou le pays choisit non pas son cap, mais sa représentation", a-t-il ajouté en renouvelant sa proposition d’introduction de la proportionnelle.

"Je suis pour la représentation égale entre les territoires et les opinions, la représentation proportionnelle : 50/50", a-t-il dit.

"Le cadre de cette loi territoires/opinions, 50/50, peut parfaitement servir de règle, y compris pour la représentation des départements et des régions", a-t-il ajouté.

Dans cette Assemblée nationale plus représentative, "le président de la République (...) fait sa majorité", a ajouté M. Bayrou. Et "lorsqu’il y a crise", un moyen d’en sortir, "évidement réservé aux grands sujets", est le référendum, a-t-il dit.

Le président de l’UDF a défini sa constitution lors d’un colloque de son parti sur les institutions à l’Assemblée nationale.



Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire