Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Le Président-législateur      
mercredi 23 novembre 2005

 

Dans son allocution télévisée du 14 novembre sur les violences urbaines en France, le Président Jacques Chirac avait demandé aux responsables des grandes chaînes de télé nationales et de la TNT (télévision numérique terrestre) une meilleure « représentation à l’antenne de la diversité de la société française ».

Hier après-midi, le président français les a reçus à l’Elysée pour un débat avec le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et le ministre de la Culture et de la Communication. A l’issue de cette rencontre, Jacques Chirac a pris des mesures concrètes en annonçant d’abord une modification de la loi de 1986 sur l’audiovisuel afin « d’inscrire la lutte contre les discriminations et pour la cohésion sociale dans les objectifs, les missions et les obligations du CSA ».

Il a également annoncé qu’en matière de discrimination, les chaînes publiques seront soumises aux mêmes dispositions que leurs homologues privées (qui doivent signer chacune une convention avec le CSA). Il est vrai que malgré les « plans d’action positive » et autres « politiques pro-actives » défendus par les présidents de chaînes depuis quelques années pour favoriser la représentation dans les programmes (jeux, variétés, fictions, information...) des Français originaires des Dom-Tom et des personnes issues de l’immigration, le petit écran demeure bien pâle. L’apparition à l’antenne de personnalités comme Sébastien Follin à TF 1, Rachid Arhab à France 2 ou Audrey Pulvar sur France 3 ne suffit pas à constituer une télé qui ressemble davantage à ceux qui la regardent !

Le Président de la République a par ailleurs décidé de diffuser France O (ex-RFO) sur le numérique terrestre. Il a enfin annoncé la création d’un fonds spécifique au Centre national de la cinématographie « doté de 10 millions d’euros pour financer des oeuvres qui contribuent à la cohésion sociale ».

Ayant reçu le même jour les maires et les partenaires sociaux sur ce thème, Jacques Chirac s’est montré totalement opposé à l’idée de quotas prônée par Nicolas Sarkozy au nom de la discrimination positive.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !