Droitpublic.net

 


PS : Bernard Poignant ne sera pas candidat en 2007      
mardi 27 septembre 2005

 

Le chef de la délégation du PS au parlement européen, Bernard Poignant, a manié l’humour, mardi, à propos de l’élection présidentielle de 2007, en faisant savoir qu’"après consultation" avec lui-même, il avait décidé de ne pas être candidat.

"Après consultation avec moi-même, j’ai décidé de ne pas me présenter à l’élection présidentielle de 2007", a affirmé dans un communiqué le député européen, coutumier des plaisanteries. "J’invite tous les socialistes qui partagent cette décision à me le faire savoir. Nous pourrons ensemble créer une association dont l’objet sera de ne pas organiser de campagne électorale".

A 19 mois de l’élection présidentielle, le PS compte sept candidats déclarés ou potentiels : Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius, Jack Lang, Ségolène Royal, François Hollande, Martine Aubry et Lionel Jospin.



Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire