Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


EU. Destitution du Président. Comment ?      
jeudi 18 mai 2017

 

Le milliardaire est accusé d’avoir demandé en février à James Comey, alors directeur du FBI, de classer une enquête sur un proche dans l’affaire russe et d’avoir limogé le haut policier, la semaine dernière, un geste interprété par ses opposants comme une tentative de freiner l’enquête sur une éventuelle collusion entre des proches de M. Trump et la Russie.

Jamais un président n’a été destitué dans l’histoire américaine. Deux ont été mis en accusation mais finalement acquittés : Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998. Richard Nixon, en 1974, a préféré démissionner pour éviter une destitution certaine par le Congrès en raison du scandale du Watergate.

Quelle est la procédure ?

La Constitution prévoit que le Congrès peut destituer le président (ou le vice-président, ou des juges fédéraux...) en cas de « trahison, corruption ou autres crimes et délits majeurs ».

La procédure se déroule en deux étapes.

D’abord, la Chambre des représentants vote, à une majorité simple, des articles de mise en accusation détaillant les faits reprochés au président : c’est ce qui s’appelle « impeachment » en anglais.

En cas de mise en accusation, le Sénat, chambre haute du Congrès, fait le procès du président.

Au terme des débats, les 100 sénateurs votent sur chaque article. Il faut une majorité de deux tiers pour condamner, auquel cas la destitution est automatique et sans appel. Autrement, le président est acquitté, comme Bill Clinton en février 1999.

Quel est le rôle de la Justice ?

Il est nul.

Les décisions de destitution ne sont pas contrôlées par le pouvoir judiciaire, Il suffit que le Congrès soit convaincu que M. Trump ait commis des crimes ou délits majeurs. Ils sont les juges de dernier ressort pour déterminer si le critère est atteint. Une destitution se situe ainsi au carrefour de la politique et du droit. Le président n’a pas besoin d’avoir été inculpé..

Pourquoi les élus sont-ils opposés à ce stade ?

Si au moins deux élus démocrates, Maxine Waters et Al Green, ont appelé au lancement d’une procédure de destitution, le reste de l’opposition refuse à ce stade de s’aventurer sur ce terrain, de peur de transformer la procédure en exercice purement partisan.

Il faut d’abord établir des faits indiscutables, martèlent-ils. « Cela ne peut pas être perçu comme une tentative d’annuler l’élection par d’autres moyens », a noté le démocrate Adam Schiff.

Ces mêmes élus soulignent toutefois que l’entrave à la justice est un délit s’élevant au niveau justifiant une procédure de destitution. C’était, entre autres, ce qui était reproché aux présidents Clinton et Nixon.

C’est pour cette raison qu’ils attendent avec impatience le témoignage de M. Comey, invité à s’expliquer directement au Congrès.



EU. Une Cour suprême conservatrice.
Les executive orders de D. Trump
EU. Trump élu par les États. Clinton élue par le Peuple.
EU. Attentats du 11 septembre 2001. Le Sénat fait tomber un veto présidentiel.
EU. Donald Trump, candidat des républicains (convention de Cleveland)
EU. Primaires. Finale Clinton - Trump.
Sanders remporte la Virginie occidentale. H. Clinton reste en tête pour l’investiture finale. Trump seul en course.
EU. Primaires. Indiana. Trump gagne son pari, Sanders résiste.
EU. Super tuesday. Clinton et Trump vainqueurs.
EU. Sanders et Cruz vainqueurs dans le Wisconcin.
EU. Primaires démocrates. Alaska, Hawaï et Washington dans l’escarcelle de Sanders.
EU. Primaires. Utah. Arizona. Idaho.
EU. Cour suprême. Le président Obama affronte le Sénat républicain.
EU. Primaires démocrates et républicaines. L’après Super Tuesday. Victoires partagées dans chaque camp.
Super-Tuesday. Clarification. Clinton / Trump.
EU. Primaires. Le "Super-Tuesday" approche. De quoi s’agit-il ?
EU. Primaires démocrates. Caroline du Sud. Succès de Clinton.
EU. Le Sénat entre en conflit institutionnel avec le président. Cour suprême.
EU. Cour suprême. Remplacement du juge Scalia.
EU. Primaires (3). Républicains. Trump 2/3
EU. Primaires (2). New Hampshire. Trump et Sanders victorieux.
EU. La Cour Suprême "plombe" le plan environnemental du Président Obama.
EU. Primaires. Etat du New Hampshire (étape 2)
EU. Primaires. Iowa. Les votes infirment partiellement les sondages. Les premiers abandons.
EU. Primaires. Iowa. A quoi s’attendre ?
EU 2016. Plus que douze candidats aux primaires républicaines
Mississippi. Tirage à la courte paille pour désigner le vainqueur d’une élection législative
Obama mis en échec, une fois de plus, par le Congrès.
EU. Accord budgétaire entre le Président et le Congrès.
EU. Obama met son veto au budget de la Défense.