Droitpublic.net

 


GB. Elections législatives anticipées.      
jeudi 20 avril 2017

 

La première ministre britannique Theresa May a appelé mardi à la tenue d’élections législatives anticipées le 8 juin. Pour valider la tenue du scrutin, la première ministre doit obtenir l’aval du Parlement à la majorité des deux tiers. L’opposition travailliste a donc en théorie le pouvoir de bloquer l’initiative, mais son leader Jeremy Corbyn a laissé entendre qu’il ne s’opposerait pas à des élections anticipées. Dans ces conditions, il est assez logique que le Parlement it le 19 avril décidé son auto-dissolution à la demande de la Première ministre Les législatives anticipées se tiendront donc trois ans avant l’échéance normale mais avant l’entrée dans le vif des négociations du Brexit.

Les députés ont validé l’organisation du scrutin, que Mme May avait appelé de ses voeux la veille, par 522 voix contre 13 après une heure et demie de débats.

La chef du gouvernement conservateur, en poste depuis moins d’un an, compte tirer profit de l’extrême faiblesse des travaillistes dans les sondages pour conforter son mandat et sa majorité par le vote populaire avant les difficiles négociations sur la sortie de l’Union européenne.

Mme May a pris les rênes de l’exécutif, sans être élue, quelques jours après le coup de tonnerre du référendum du 23 juin 2016 où les Britanniques se sont prononcés à près de 52% pour un Brexit, conduisant son prédécesseur David Cameron à la démission.

Les prochaines élections législatives n’étaient prévues que pour 2020. Mais Theresa May, dont la popularité est au zénith, a estimé que c’était le bon moment pour tenter de renforcer sa légitimité et avoir les coudées franches, alors que s’ouvre une période de deux ans de discussions avec l’UE pour négocier un divorce qui s’annonce douloureux.

À ce jour, le parti conservateur ne dispose que d’une courte majorité de 17 députés au parlement de Westminster et le gouvernement n’est pas à l’abri d’une rébellion dans son propre camp susceptible de freiner son action



GB. Brexit. Cour suprême. Le Parlement doit être saisi.
GB. La Cour suprême statue sur le Brexit.
GB. Post-Brexit. Nouvelle Première ministre.
Brexit. Un second référendum demandé mais sans espoir.
GB. Les questions posées au référendum sur l’UE
GB. Les résidents européens largement exclus du référendum sur l’UE
GB. Législatives remportées par les conservateurs. Cameron maintenu Premier ministre.
GB. Sa place dans l’Union européenne. Sortie ou pas de l’UE ?
GB. Élections législatives.
Pas de troisième mandat pour D. Cameron
Reconnaissance symbolique d’un Etat palestinien par la Grande-Bretagne
GB. Westminster. Montée en puissance du parti UKIP.
GB. L’Ecosse doit-elle être indépendante ? Non répondent majoritairement les écossais.
GB. Finances publiques. Les dérives de la centralisation.
Ecosse. L’indécision à 5 jours du scrutin sur l’indépendance est totale.
Ecosse. Indépendance. Référendum. Qui du Yes ou du No va l’emporter ? Sondages contradictoires.
Ecosse. Encore plus de dévolution si le non l’emporte.
Ecosse. Indépendance. Indécision à un mois du scrutin.
GB. Écosse. Indépendance pas gagnée.
GB. L’Ecosse sera-t-elle indépendante cette année ?
GB. Remaniement ministériel. En ordre de bataille pour 2015.
GB. La chambre des communes rejette l’intervention militaire en Syrie.
GB. Projet de loi de référendum sur l’UE.
GB. Petite révolution. Succession au trône ouverte aux filles de plein droit.
Écosse. Indépendance. Référendum 18 sept. 2014
UE. GB et Renforcement des Parlements nationaux.
GB. Référendum d’indépendance de l’Ecosse en 2014
GB ! Municipales. La giffle infligée aux conservateurs
GB. Les anglais pour un référendum sur l’UE
GB. Conventions de la constitution. le veto de Charles !