Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire      
jeudi 19 mai 2016

 

Une partie des députés écologistes a décidé de rejoindre les socialistes, vu notamment la "dérive sectaire" d’EELV, décision entérinant de fait la disparition du groupe écologiste tel que créé en 2012, ont annoncé jeudi le groupe PS et les écologistes dits réformistes. Ces écologistes constitueront, au sein d’un groupe "socialiste, écologiste et républicain", une composante "libre de ses positions" sous la houlette de Véronique Massonneau, qui devient vice-présidente de ce groupe recomposé, selon le communiqué commun.

Les députés écologistes qui rejoignent les rangs socialistes sont François de Rugy, Eric Alauzet, Christophe Cavard, François-Michel Lambert, Véronique Massonneau, et Paul Molac, a affirmé M. de Rugy, ancien coprésident du groupe, devenu vice-président de l’Assemblée nationale à la suite de la démission de Denis Baupin de cette fonction.

Un groupe à l’Assemblée doit compter 15 députés, or les écologistes ne comptent plus que 9 membres après ces départs.

La fin du groupe écologiste à l’Assemblée, après le départ annoncé jeudi de six députés vers les rangs socialistes, a été actée au Journal officiel daté du 20 mai.

Eric Alauzet, Christophe Cavard, François de Rugy, François-Michel Lambert et Véronique Massonneau sont donc officiellement membres du groupe socialiste alors que le régionaliste breton Paul Molac rejoint la liste des 13 députés apparentés PS. Au total, le groupe PS compte désormais 292 membres, selon le JO.

Les dix autres députés de l’ex-groupe écologiste, à savoir Laurence Abeille, Brigitte Allain, Isabelle Attard, Danielle Auroi, Michèle Bonneton, Sergio Coronado, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Louis Roumégas et Eva Sas rejoignent eux pour l’instant les non-inscrits, désormais au nombre de 23



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !