Droitpublic.net

 


2017. Primaires. Droite et centre. Nombreux sur la ligne de départ.      
lundi 15 février 2016

 

A un peu plus d’un an de l’élection présidentielle, la primaire à droite et au centre est bien lancée. Avec la déclaration de candidature de JF Copé, non mis en examen dans l’affaire Bygmalion, la primaire est aujourd’hui disputée par sept candidats.

Au-delà des divergences, pas si nombreuses entre la majorité des candidats, il y a aussi la nécessité pour les compétiteurs de se démarquer et de faire valoir leur capacité à débattre et à se placer sur des sujets particuliers.

Nombreux sont les observateurs qui pensent cependant que ces déclarations ont pour objet de gêner Nicolas Sarkozy face à Alain Juppé. Si ce sentiment n’est pas absent chez certains des candidats, il est simpliste de raisonner en ces termes d’autant qu’un second tour sera organisé si aucun des candidats ne remporte la majorité absolue au soir du premier tour.



On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?