Droitpublic.net

 


Turquie. Législatives. Plus de majorité absolue pour Erdogan      
lundi 8 juin 2015

 

Le parti du président turc Recep Tayyip Erdogan a essuyé un sérieux revers dimanche aux élections législatives en perdant sa majorité absolue détenue depuis 13 ans au parlement. Le parti kurde HDP fait une percée tonitruante dans le législatif.

Selon les résultats définitifs, le parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) arrive sans surprise en tête du scrutin mais n’a recueilli que 40,7% des suffrages et 255 sièges de députés sur 550. Résultat : le parti de M. Erdogan sera contraint de former un gouvernement de coalition pour régner.

Elevée au rang de "faiseur de rois", la formation kurde du parti démocratique du peuple (HDP) a largement passé la barre des 10% des voix nécessaires pour être représenté sur les bancs du parlement, avec 12,9%, obtenant ainsi 80 sièges. Le chef de file du parti kurde, Selahattin Demirtas, un "quadra" charismatique et ambitieux, a mené une campagne moderne, très marquée à gauche et résolument dirigée contre Recep Tayyip Erdogan et son gouvernement. Il a réussi à élargir son audience au-delà de la seule communauté kurde (20% de la population turque). Le HDP comptait 29 sièges dans l’Assemblée sortante, élus sous l’étiquette indépendante pour contourner le seuil obligatoire des 10%.

Les deux autres principaux concurrents du parti au pouvoir, le parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate) et le parti de l’action nationaliste (MHP, droite), obtiennent respectivement 25,1% et 16,45% des voix, soit 133 et 82 sièges. Erdogan, qui avait fait de ce scrutin un référendum autour de sa personne. forcement de ses pouvoirs. Pour y parvenir son parti devrait totaliser au moins 330 sièges pour faire passer une réforme de la constitution.



Turquie. Référendum. Contenu du texte approuvé de justesse par le peuple.
Turquie. Législatives. Erdogan pourra compter sur une majorité absolue.
La Cour constitutionnelle invalide partiellement la loi sur le contrôle de l’Internet.
Turquie. Présidentielle. Erdogan élu Président de la République.
Turquie. Réforme judiciaire neutralisée par la Cour constitutionnelle qui se place en contre-pouvoir.
Turquie. Municipales remportées par le pouvoir en place.
Turquie. Réforme constitutionnelle en cours pour renforcer le premier ministre ?
Turquie. Oui au Référendum constitutionnel
Turquie. Référendum constitutionnel
Turquie. Projet de Révision constitutionnelle partiellement annulé par la Cour constitutionnelle.
Turquie. Constitution. Réforme adoptée par le Parlement
Turquie. Révision constitutionnelle controversée.
Turquie. Constitution en voie d’être révisée (2).
Turquie. Constitution en voie d’être révisée.
Turquie : Dissolution pat la cour constitutionnelle d’un parti prokurde
Turquie : la cour constitutionnelle refuse de dissoudre le parti au pouvoir.
Laïcité : pas de voile dans les universités turques
Turquie : le parti au pouvoir inconstitutionnel ?
Le port du voile à l’Université devant la Cour constitutionnelle (Turquie)
Turquie : Oui au référendum constitutionnel pour l’élection du hef de l’Etat au suffrage universel direct
Turquie : référendum sur réforme élection président de la République surmontée par le Parlement
Turque : président sera élu au suffrage universell direct
Turquie : opposition présidentielle sur réforme élection président de la République surmontée par le Parlement
Turquie : non promulgation de la loi portant réforme de l’élection présidentielle
Réforme constitutionnelle en Turquie
Turquie : annulation élection présidentielle et élections législatives anticipées + réforme constitutionnelle
Turquie : présidentielle contestée