Départementales 2015. 1er tour. Les chiffres, les confrontations attendues.      
lundi 23 mars 2015

 

L’opposition de droite est sortie vainqueur dimanche en France du premier tour d’élections départementales. Elle a ainsi fait échec au pari du Front nationale de s’afficher principal parti du pays comme le prédisaient tous les instituts de sondage.

La gauche au pouvoir a mieux résisté qu’attendu. Mais le Parti socialiste (PS) essuie un quatrième revers de rang, après les municipales, les européennes et les sénatoriales en 2014. Les gauches dans leur ensemble ont fortement toutefois reculé si on compare les résultats de ce dimanche avec les résultats antérieures aux cantonales (ex dénomination).

L’UMP et ses alliés centristes de l’UDI-UC-MoDem, sont arrivés en tête avec 29,4% des suffrages, selon les résultats définitifs du ministère français de l’Intérieur. Le FN en obtient 25,19% et le PS et ses alliés résistent mieux qu’annoncé avec 21,85%. Le Front de gauche obtient au total 6,81% des voix. Les Verts, qui ne s’étaient alliés au PS que dans 20% des cantons et s’étaient rapprochés de l’extrême gauche, s’effondrent, à 2,3%.

516 binômes PS ou investis par le PS ont été éliminés dès le premier tour des élections départementales dimanche dans autant de cantons, de même que 319 binômes UMP ou investis par l’UMP et 797 binômes FN.

Les confrontations 656 Gauche-Droite 510 Droite-FN 283 Gauche-Droite-FN 282 Gauche-FN

Le scrutin de dimanche a été marqué par une forte abstention. Mais la participation a été plus élevée qu’aux élections européennes de mai 2014, et supérieure à celle du précédent scrutin local comparable en 2011. A 50,17%, la participation a en effet été supérieure à celle des cantonales de 2011 (44,40%)

Binômes de candidats Voix % Inscrits % Exprimés
Binôme Extrême gauche 14 723 0,03 0,07
Binôme du Front de Gauche 959 832 2,26 4,73
Binôme du Parti de Gauche 12 027 0,03 0,06
Binôme du Parti communiste français 263 052 0,62 1,30
Binôme du Parti Socialiste 2 703 751 6,36 13,34
Binôme Union de la Gauche 1 661 516 3,91 8,20
Binôme du Parti radical de gauche 62 372 0,15 0,31
Binôme Divers gauche 1 380 175 3,25 6,81
Binôme d’Europe-Ecologie-Les Verts 411 031 0,97 2,03
Binôme Divers 271 065 0,64 1,34
Binôme du Modem 72 410 0,17 0,36
Binôme Union du Centre 58 985 0,14 0,29
Binôme Union Démocrates et Indépendants 262 904 0,62 1,30
Binôme Union pour un Mouvement Populaire 1 320 854 3,11 6,51
Binôme Union de la Droite 4 246 149 9,99 20,94
Binôme Debout la France 81 705 0,19 0,40
Binôme Divers droite 1 370 326 3,23 6,76
Binôme Front National 5 108 066 12,02 25,19
Binôme Extrême droite 13 382 0,03 0,07
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 42 489 590
Abstentions 21 171 307 49,83
Votants 21 318 283 50,17
Blancs 698 746 1,64 3,28
Nuls 345 212 0,81 1,62
Exprimés 20 274 325 47,72 95,10

Source ministère intérieur

Premier tour des départementales : les résultats, bloc par bloc et parti par parti.



Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République