Droitpublic.net

 


Motion de censure contre le Gouvernement Valls 2 repoussée.      
vendredi 20 février 2015

 

La motion de censure déposée à l’Assemblée naitonale française par les partis d’opposition de droite contre le gouvernement de Manuel Valls a été largement rejetée. La motion a recueilli 234 voix, bien en-dessous des 289 voix nécessaires pour renverser l’Exécutif.

Les députés ont du même coup adopté la loi proposée par le ministre de l’Economie Emmanuel Macron, qui prévoit parmi diverses mesures une extension du travail le dimanche et un assouplissement du code du travail. Ce projet n’en a pas moins fracturé un peu plus la majorité de "gauche" et d’une certains manière affaibli le chef du gouvernement et sa volonté réformatrice. Il ne disposera plus de cette arme d’ici une éventuelle session extraordinaire ou la procheine session ordinaire (en octobre) ce qui risque de reporter certaines réformes.

Avant le vote, le Premier ministre Manuel Valls avait justifié l’engagement de la responsabilité de son gouvernement sur cette loi, qu’il a qualifié d’un acte d’autorité face à l’irresponsabilité, l’immaturité de certains dans une allusion aux députés frondeurs.


Valls veut réformer "dans le dialogue bien sûr... by BFMTV



Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Les propositions Dosière.
Gouvernement E. Philippe.
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.