Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Temps parlementaire. Durée débats. Polémique sur le PJL "Macron"      
mercredi 28 janvier 2015

 

Les débats sur la loi Macron vont durer deux semaines à l’Assemblée nationale, après déjà sept jours de discussion en commission, mais plusieurs groupes politiques jugent ce temps trop limité pour examiner les quelque 200 articles de ce texte.

L’examen dans l’hémicycle en première lecture du projet de loi "pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques" du ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a débuté lundi et doit s’achever dans la nuit du 6 au 7 février, avant un vote global le 10 février.

Toutefois, les journées des 29 janvier et 5 février seront consacrées non à ce texte mais à des propositions de loi respectivement des écologistes et de l’UMP.

La conférence des présidents de l’Assemblée, qui réunit notamment les chefs de file des groupes et des commissions, a décidé en décembre de fixer un "temps législatif programmé" de 50 heures à la discussion, répartie proportionnellement entre les groupes.

En fait, la durée réelle des débats sera considérablement plus longue, car les interventions du ministre, du rapporteur général du projet, Richard Ferrand (PS) et des huit rapporteurs thématiques qui l’assistent ne sont pas comptés dans le temps programmé. En outre, chacun des présidents des six groupes politiques de l’Assemblée dispose de deux heures de temps de parole supplémentaire.

Ce n’est malgré tout pas suffisant aux yeux de l’UMP, de l’UDI, du Front de gauche et des radicaux de gauche, qui craignent de ne pas disposer d’assez de temps pour défendre tous leurs amendements : au total, majorité et opposition confondus, quelque 3.000 amendements ont été déposés.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !