Droitpublic.net

 


Valls 1. 147 jours, c’est un record pour un gouvernement en rythme de croisière.      
Les gouvernements éphémères sous la Ve République.
mardi 26 août 2014

 

La très grande majorité des gouvernements éphémères sous la Ve République s’explique par des démissions de convenance, traditionnelles (avant ou au terme d’une élection générale) ce qui vaut tout particulièrement pour les cabinets de transition (notamment ceux qui sont nommés entre l’élection présidentielle et des élections législatives organisées dans la foulée à la suite d’une dissolution ou par concordance avec le calendrier régulier depuis 2000). Mais c’est véritablement la première fois que l’on assiste à un remaniement si rapide, ce qui nous renvoie aux délices de la IVe République. Le plus inquiétant c’est que ce remaniement est dû à des dissentions internes fortes à la majorté gouvernementale qui devait déjà affronter quelques frondeurs à l’Assemblée nationale. Bref une situation relativement inédite.

Created with Raphaël 2.1.2
Juppé I
32
174
Juppé I
147
Valls I
89
Messmer III
43
Rocard I
42
Raffarin I
34
Ayrault I
32
Fillon I
32
Mauroy I



On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?