Droitpublic.net

 


Session extraordinaire de juillet. Les textes examinés.      
mercredi 18 juin 2014

 

François Hollande a signé mardi le décret convoquant le Parlement en session extraordinaire en juillet, avec notamment à l’ordre du jour les budgets rectificatifs 2014, le premier volet de la réforme territoriale, et un texte sur les taxis, selon des sources concordantes.

La communication de ce décret à l’Assemblée et sa parution mercredi au Journal officiel ont été annoncés officiellement mardi soir par l’un de ses vice-présidents, Marc Le Fur (UMP).

Le projet de loi "relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral", présenté mercredi en conseil des ministres, figure dans le décret.

Seront aussi débattus le projet de loi de finances rectificative, le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale, ainsi que deux textes non encore déposés : la "proposition de loi relative aux taxis et aux voitures de transport avec chauffeur" et "le projet de loi renforçant la prévention et la répression du terrorisme".

Députés et sénateurs continueront à débattre de la réforme ferroviaire, dont l’examen a commencé mardi, au septième jour de la grève de la SNCF. Ils poursuivront l’examen, déjà entamé, de plusieurs projets de loi, sur l’économie sociale et solidaire, l’égalité entre les femmes et les hommes, l’agriculture, la réforme pénale, les emprunts toxiques souscrits par les collectivités locales et les infrastructures de recharge des véhicules électriques.

Sont aussi prévus le projet de loi de règlement budgétaire 2013, le débat d’orientation des finances publiques pour 2015, la ratification de plusieurs traités internationaux, deux propositions de loi sur "la zone d’aménagement concerté du quartier de Gerland (Lyon)" et un débat sur l’énergie qui n’avait pu se tenir lors de la session ordinaire.

Comme il est d’usage, le décret fixe au 1er juillet le début de la session mais ne donne pas de date de clôture.



L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?
2017. Calendrier électoral.