Droitpublic.net

 


Economie solidaire et sociale. 7 rapporteurs à l’Assemblée nationale !      
lundi 21 avril 2014

 

Chaque texte arrivant à l’Assemblée est renvoyé pour examen vers la commission compétente sur le sujet (« commission saisie au fond »). Mais en plus de cela, toute autre commission peut se saisir pour avis sur tout ou partie du texte. Elle nomme alors un rapporteur pour avis, qui ira défendre la position de sa propre commission devant celle saisie au fond.

Il arrive que la commission saisie au fond ne soit pas évidente à définir, et que le renvoi du texte soit source d’une rude bataille pour décider qui en aura la charge principale. Il arrive également que plusieurs commissions soient intéressées pour donner leur avis.

Il y a souvent au maximum un voire deux rapporteurs pour avis sur un texte. Le projet de loi relatif à l’Economie sociale et solidaire est cependant en train de battre des records : sur les huit commissions permanentes de l’Assemblée, pas moins de six d’entre elles ont décidé de se saisir pour avis (contre trois au Sénat). Ce qui veut dire qu’outre la commission des affaires économiques (saisie au fond), toutes les autres ont souhaité examiner le texte, sauf celle de la Défense.

Le lien est parfois évident (Affaires sociales), parfois moins (Affaires étrangères). Quoi qu’il en soit, cette avalanche d’avis donne lieu à des situations amusantes, où chaque commission essaie de mettre son grain de sel (ce qui peut générer des mini-conflits). Ici par exemple, sur un même article, les Affaires étrangères veulent insister sur « la solidarité internationale« , le Développement durable sur « la transition énergétique« .

Mais la multiplication d’avis, c’est surtout la multiplication des postes de rapporteurs (7), des rapports papiers (7) et des amendements (plus de 650).

source : http://blogs.lexpress.fr/cuisines-a...



L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?
2017. Calendrier électoral.