Droitpublic.net

 


Simone Veil en campagne pour le oui      
mercredi 27 avril 2005

 

Un renfort très attendu dans la majorité, vue la bonne image dont jouit toujours dans l’opinion l’ancienne ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Simone Veil s’est officiellement mise en congé pour un mois du Conseil constitutionnel où elle siège, afin de lever le strict devoir de réserve auquel sont normalement soumis tous les sages.

Une démarche dont s’est affranchie l’ancien président Giscard d’Estaing, lui aussi membre de droit du Conseil, entré il en campagne depuis plusieurs mois déjà.

L’ex-président de la Convention européenne, qui a rédigé le Traité constitutionnel soumis à référendum , ne manque pas une occasion de faire de la pédagogie en faveur de l’Europe, comme ce lundi encore dans "France Soir".

Evidemment, cette histoire fait dire à certains que le Conseil est un organe de plus en plus politisé. Néanmoins, sans nier cette critique, convient-il de faire observer que la mise en congé est une procédure classique en droit de la fonction publique qui peut être accordée pour des raisons déontologiques (ici, qui oserait remettre en question cet aspect s’agissant de madame Simone Veil) à condition que cela ne trouble pas les nécessités du seervice (e qui n’est pas le cas, le quorum pouvant être atteint avec la présence des autres conseillers).



L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?
2017. Calendrier électoral.