Gouvernement Valls. Confiance accordée.      
Art. 49, alinéa 1 de la Constitution
mercredi 9 avril 2014

 

L’Assemblée nationale a accordé mardi par 306 voix contre 239 sa confiance à Manuel Valls. Le nouveau Premier ministre français venait d’annoncer une série de mesures radicales pour doper l’économie. Comme l’y autorise la Constitution, il avait décidé d’engager la responsabilité de son gouvernement sur son discours de politique générale.

Outre le groupe socialiste, celui des radicaux de gauche a voté la confiance, ainsi que la majorité du groupe écologiste. Cinq de ses membres se sont abstenus et un seul a voté contre.

Le groupe Front de gauche a voté contre, mais plusieurs de ses élus divers-gauche d’Outre-mer ont apporté leur soutien au gouvernement. L’opposition UMP et UDI (centriste) a voté contre, de même que plusieurs non inscrits, comme les deux élus du Front national.

détail :

Parti socialiste : 279 pour, 11 abstentions, 1 non votant (Claude Bartolone)

EELV : 10 pour, 6 abstentions, 1 contre

PRG : 14 pour, 3 abstentions

Front de Gauche : 2 pour, 12 contre, 1 abstention

UDI : 23 contre, 3 abstentions, 4 absents (dont Jean-Louis Borloo)

UMP : 197 contre, 1 abstention, 1 non-votant

Non-inscrits : 1 pour, 6 contre (dont les 3 députés d’extrême droite), 1 abstention

Quelques propos du PM


La déclaration de politique générale de Manuel... par lemondefr

Analyse


Discours de Manuel Valls : rupture ou continuité ? par lemondefr



Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République