Droitpublic.net

 


RPPF. Nouvelle formation politique à droite.      
vendredi 19 octobre 2012

 

Selon rue89, c’est au Journal officiel des associations qu’est constitué le Rassemblement pour le peuple de France (RPPF). Selon ses statuts, déposés le 3 octobre à la sous-préfecture de Toul (Meurthe-et-Moselle), le parti veut défendre « les valeurs de la droite républicaine et populaire » et « renforcer l’intérêt des citoyens pour l’action politique ».

Dans cette publication au JO, aucun lien visible avec l’ancienne ministre. C’est pourtant bien elle, selon les informations de rue89, qui préside le RPPF, association domiciliée à son ancienne permanence parlementaire, toujours selon rue 89.



Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire