Droitpublic.net

 


La fin de la présidence "normale" ?      
mardi 11 septembre 2012

 

"A l’Elysée, il y a un patron", a affirmé ce matin sur Europe 1 le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, en suggérant que l’intervention de François Hollande dimanche soir sur TF1 avait sonné la fin du "président normal".

"On est passé effectivement à une étape différente", a-t-il concédé. "Le président de la République assume (...) avec courage, sincérité mais détermination la mission qu’il s’est fixée (...) le redressement du pays dans la justice". "Le président de la République veut rester simple mais en même temps il incarne une fonction", a-t-il ajouté.

Interrogé sur les couacs entre ministres au sein du gouvernement, Jean-Marc Ayrault a prévenu : "c’est terminé". "Il y a quelques uns qui ont fait leur apprentissage et qui se sont laissés aller à des commentaires qui n’avaient pas grand-chose à voir avec leur ministère. C’est terminé. Je crois que les choses sont claires".



L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?
2017. Calendrier électoral.