Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Législatives 2012. Vote par internet. Expérimentation      
samedi 11 février 2012

 

Le gouvernement va expérimenter pour la première fois le vote via internet pour des législatives, qui sera offert cette année à un peu plus d’un million d’électeurs français résidant à l’étranger, a annoncé vendredi 10 février 2012 le secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger, Edouard Courtial. Si l’expérience est concluante, elle pourrait être étendue à d’autres élections, à l’étranger comme en France, a-t-il estimé lors d’une conférence de presse.

Le vote pour choisir 11 députés à vocation à représenter les Français expatriés sur les cinq continents est également une première. Les électeurs français à l’étranger n’étaient autorisés jusqu’à présent qu’à voter pour une présidentielle.

Comme pour ce dernier scrutin, ils pourront voter par procuration, en se rendant dans des bureaux de vote, et – spécificité innovante des législatives 2012 – via internet et par correspondance.

« Le vote par internet permet de s’affranchir de l’obstacle de la distance et de participer de manière simple et sécurisée de chez soi », a souligné Edouard Courtial.

Pour la sécurité, les organisateurs ont prévu par électeur un « identifiant » et « un mot de passe » sur le site www.votezaletranger.gouv.fr, et de chiffrer le vote à partir de l’ordinateur utilisé et jusqu’au dépouillement. Les quatre principes régissant les scrutins, « secret, anonymat, confidentialité et sincérité, seront garantis », a assuré le secrétaire d’Etat.

Gestion de risques - Les législatives sont prévues en France les 10 et 17 juin. Le vote par internet pour les Français de l’étranger s’étendra de son côté du 23 au 29 mai pour le 1er tour et du 6 au 12 juin pour le deuxième. Ce calendrier permettra aux Français de voter en personne si jamais le vote internet connaît des problèmes. Avec internet, « on n’est jamais en sécurité totale, on est en gestion de risques », précise un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères.

Au Canada, pays qui s’est opposé à être intégré dans des circonscriptions législatives françaises, les Français qui voudront se rendre aux urnes ne pourront le faire que dans des « bâtiments consulaires ». Pour éviter les encombrements, les Français du Canada vont faire l’objet d’une incitation particulièrement marquée à voter par internet, selon le Quai d’Orsay.

Coût d’une vingtaine de millions d’euros - Le coût global des élections présidentielle et législatives 2012 pour les Français de l’étranger – vote par internet inclus – est estimé à une vingtaine de millions d’euros

source : gazettedescommunes.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !