Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Une commune sur deux compte moins de 500 habitants      
jeudi 29 décembre 2011

 

Selon l’Insee, une commune sur deux en France compte moins de 426 habitants et les trois quarts ont moins de 1.000 habitants. Mais ces petites communes n’abritent que 15% de la population. Sur les 36.680 communes que compte la France, près d’un tiers (12.101) sont peuplées de moins de 250 habitants et représentent 3% seulement de la population nationale, annonce l’Insee dans un communiqué. A l’inverse, 939 communes abritent 49% de la population, tandis que les 200 plus grandes communes du pays concentrent à elles seules plus du quart de la population. En moyenne, il y a en France 1.750 habitants par commune, contre 4.100 dans l’Europe des 27.

Forte disparité entre les régions - En Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Midi-Pyrénées et Corse, plus de la moitié des communes ont moins de 250 habitants. Les communes sont également plutôt petites en Picardie, en Bourgogne et en Basse-Normandie.

A l’inverse, les toutes petites communes représentent moins de 10% des communes d’Ile-de-France, de Bretagne, des Pays-de-la-Loire, d’Alsace et des départements d’outre-mer.

Selon l’Insee, les régions de métropole où la taille moyenne des communes est la plus élevée sont l’Ile-de-France (9.000 habitants) et Provence-Alpes Côtes d’Azur (5.000), suivies du Nord-Pas-de-Calais (2.600), de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire.

7% de croissance démographique - En dix ans, la France a gagné 4,2 millions d’habitants, soit une croissance de 7%, souligne encore l’Insee. En métropole, ce sont les régions du sud et de l’ouest de la France qui ont le plus progressé, notamment le Languedoc-Roussillon (+14%) et Midi-Pyrénées (+12%).



L’administration à la veille d’un “spoils system” ?
Corse. Vers la collectivité unique.
Les élus communautaires seront-ils bien élus au suffrage universel direct en 2020 ?
Plus forte régionalisation ou début d’un fédéralisme ?
AAI /API limitées à 26. Excellente proposition de loi organique sénatoriale.
Regroupement de communes. Encore une loi...
Le souffle nouveau des communes nouvelles
Etablissements publics locaux : état des lieux
Décentralisation. Région Grand Est, une réalité.
Collectivités. Consultation populaire. Ordonnance.
Déontologie des fonctionnaires. Loi adoptée.
Les collectivités territoriales et la diplomatie
Réorganisation des préfectures. Vraiment ?
Départements. Augmentation sensible des dépenses sociales
L’intercommunalité en 2016.
Acte III du choc de la simplification administrative
Développer le contrôle des assemblées sur l’exécutif local
La France compte moins de 36 000 communes.
Une commune sur deux à moins de 500 habitants.
Communes nouvelles : 772
Les présidents des nouvelles régions
État d’urgence. Compétences des maires.
55 villes nouvelles.
Régionales 2015. 7 régions à droite, 5 à gauche et un FN au plus haut en suffrages exprimés.
Déconcentration. Vers de nouvelles relations entre l’Etat et les territoires ?
Les autorités administratives indépendantes sous le feu sénatorial.
Réduction drastrique des intercommunalités
Délimitation des régions et calendrier électoral confirmés par le Conseil d’Etat.
13 régions. Les perdantes et les gagnantes (Moody’s)
La décentralisation n’interdit pas des renationalisations financières...