Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Parlement. Sénat. Un groupe EELV et nouvelle commission permanente.      
vendredi 23 décembre 2011

 

Le Sénat, à majorité de gauche, a accédé à la demande de constitution du premier groupe écologiste de l’histoire du parlement français. Pour cela, les sénateurs ont voté pour un abaissement du seuil de constitutions des groupes de 15 à 10 sénateurs.

Déjà, les écologistes avaient profité du passage de la majorité du Sénat à gauche (suite aux élections du 25 septembre) pour obtenir 10 sièges contre 4 auparavant. Toutefois, la majorité de gauche étant encore fragile avec 177 sénateurs contre 171 à droite, le groupe PS s’est vu contraint de conclure une série d’accords avec les communistes (CRC), les radicaux de gauche (RDSE) et les écologistes.

La constitution d’un groupe au Sénat n’est pas anodine puisqu’elle donne de nombreuses prérogatives : participation à la Conférence des présidents, droit de parole élargi, de constitution d’une commission d’enquête, de présentation d’une proposition de loi dans une séance réservée au groupe (niche parlementaire)...

De plus, outre une voiture de fonction avec chauffeur (idéal pour les écologistes !), un bureau et une indemnité supplémentaire pour le président, le groupe bénéficie d’une dotation pour son fonctionnement. Le tout est évalué par à 350.000 € par an. Elle sera comprise dans l’enveloppe globale affectée à l’ensemble des groupes et la dotation du groupe PS sera notamment diminuée.

L’UMP n’est pas hostile à cette innovation, trop heureuse de voir un groupe de plus au sein de la majorité. Seule une partie des centristes devait s’y opposer, indique Sciences et Avenir. Les deux autres groupes de la majorité, CRC et RDSE, s’y sont certes ralliés mais seulement après avoir manifesté leur mauvaise humeur. Selon eux, le PS fait une part trop belle aux verts.

Conscient de l’ampleur de la tâche pour 10 élus et de l’étroitesse de la majorité, M. Placé, souhaite même constituer un groupe intermédiaire dans la majorité et que les écologistes préparent les textes en amont avec les socialistes. Une fois le vote acquis, reste le feu vert du Conseil constitutionnel, avant que le groupe puisse se former, certainement après les vacances de fin d’année.

La résolution modifiant le règlement du Sénat a aussi proposé la constitution d’une nouvelle commission consacrée au développement durable.

Le Conseil constitutionnel a validé cette résolution.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !