QPC. Front national. Contestation anonymat nom des parrains des candidats à la candidature      
lundi 5 décembre 2011

 

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a annoncé, dimanche, son intention de saisir la justice après le rejet de François Fillon de l’idée de garantir l’anonymat des élus qui parrainent un candidat à l’élection présidentielle. La présidente du Front national avait écrit le 22 novembre au Premier ministre pour lui demander l’anonymat des élus, et plus particulièrement l’abrogation de l’article 7 du décret du 8 mars 2001, portant application de la loi de 1962 sur l’élection du président de la République au suffrage universel, qu’elle considère "inconstitutionnel".

Dans sa réponse à Marine Le Pen le 28 novembre, François Fillon avait rappelé que cette disposition est "organique" et ne peut donc être modifiée ou abrogée que par un vote du Parlement. "Je vais mener une bataille juridique et constitutionnelle, il me semble que cette règle est parfaitement anticonstitutionnelle aujourd’hui. François Fillon a rendu une décision politique", a affirmé l’eurodéputée lors de l’émission BFMTV2012/Le Point/RMC.



Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions Dosière ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.