Droitpublic.net

 


Droit de vote des étrangers. 3 français sur 5 y sont favorables      
samedi 5 novembre 2011

 

59% des Français se déclarent favorables à l’extension du droit de vote aux élections municipales et européennes aux étrangers non-européens vivant en France, selon un sondage de Harris Interactive publié vendredi. C’est 9 point de plus qu’en 2009.

Près de six Français sur dix se déclarent favorables à l’extension du droit de vote aux élections municipales et européennes aux étrangers non-européens vivant en France. C’est ce que révèle un sondage de Harris Interactive pour La lettre de la citoyenneté publié vendredi*. Interrogés à ce sujet, après s’être vu rappeler que les étrangers des pays de l’Union européenne résidant en France ont le droit de vote pour ces élections, 59% se disent favorables à ce que cette mesure concerne les résidents hors UE. 37% se déclarent "tout à fait favorables" à cette évolution, et 22% "très favorables". 39% y sont opposés (23% "assez opposés", 16% "très opposés"). 2% ne se prononcent pas.

Le total des personnes favorables "correspond à une hausse de neuf points par rapport à la dernière mesure réalisée en 2009 et constitue la proportion la plus élevée recueillie depuis le début de ce baromètre en 1994", précise BVA. Interrogés sur l’extension de ce droit de vote, d’une part "à toutes les élections locales, c’est-à-dire aux élections municipales, cantonales et régionales", et d’autre part à "tous les étrangers vivant en France", les Français répondent aussi favorablement, à 56% (40% d’"assez favorables", 16% de "très favorables"). 41% sont par contre hostiles à cette solution (23% "assez opposés", 18% "très opposés"). 3% sont sans avis.

Selon BVA, "seules les personnes âgées de 50 ans et plus s’opposent aujourd’hui" à l’extension du droit de vote aux résidents non communautaires pour les élections municipales et européennes. Cette idée, ajoute l’institut, "fait son chemin" parmi les sympathisants de droite et d’extrême droite, même si elle y demeure minoritaire : 42% des sympathisants de droite y seraient favorables (+15 points par rapport à la dernière enquête), et 36% de ceux de l’extrême droite (+14 points).

*Sondage réalisé par téléphone les 28 et 29 octobre auprès de 976 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.



Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec