Droitpublic.net

 


Sénat. Présidence. Historique.      
samedi 1er octobre 2011

 

Jean-Pierre Bel, chef de file des sénateurs socialistes, a été élu samedi à la tête du Sénat. Il devient ainsi le premier président socialiste de la Chambre haute, une semaine après son basculement historique à gauche.

Le sénateur de l’Ariège (sud-ouest), 59 ans, est peu connu du grand public. Il a été élu dès le premier tour par 179 voix, contre 134 voix pour le président sortant UMP (droite) Gérard Larcher et 29 voix pour la centriste Valérie Létard. Il a obtenu 7 voix de plus que la majorité absolue des suffrages exprimés.

Jean-Pierre Bel a prononcé sa première allocution de président après avoir reçu les félicitations de son prédécesseur, Gérard Larcher, au pied de la tribune. Il a appelé à "changer le Sénat", à "plus de transparence et plus de modestie".

Le président du Sénat, deuxième personnage de l’Etat, a un pouvoir de nomination, par exemple au Conseil constitutionnel. Et même si la Constitution donne un rôle prééminent à l’Assemblée, la gauche pourra désormais faire retarder l’adoption de textes.

L’élection de M. Bel à la tête du Sénat était attendue après que cette institution, chargée avec l’Assemblée nationale d’examiner et de voter les lois et traités, a basculé à gauche dimanche dernier en dépit d’un mode de scrutin très complexe qui a "longtemps" favorisé la droite.



Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec