Droitpublic.net

 


Règle d’or. Echec annoncé. Coût      
vendredi 12 août 2011

 

Les socialistes ne semblent pas disposer à adopter la réforme constitutionnelle initiée par le Chef de l’Etat. Si Manuel Valls a fait entendre sa différence en validant le principe de la règle d’or dans son esprit (et on a dit ici que le comportement vertueux n’avait pas besoin de la norme pour s’imposer), c’est bien le seul parmi les membres de l’opposition. Dans ces conditions, la lettre présidentielle en appelant à la responsabilité des parlementaires ne permettra pas d’obtenir les voix des parlementaires socialistes, indispensables pour l’adoption au Congrès du projet de loi constitutionnelle.

Dans ces conditions, hormis la tenue d’un référendum, seule voix possible, on peut s’interroger sur la volonté de réunir absolument les parlementaires à Versailles à l’automne dont on sait que le coût avoisine les 400 000 euros. Certes, politiquement la stratégie est bonne. Mais financièrement, l’intérêt général conduirait plutôt l’Elysée à y renoncer. Enfin, juridiquement, l’enjeu se situe -on a eu l’occasion de le signaler - et cet article du Monde le rappelle opportunément- davantage sur la loi organique prévue pour l’application de la règle d’or budgétaire que sur la disposition constitutionnelle elle-même.

post.



L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?
2017. Calendrier électoral.