Droitpublic.net

 


Remaniement ministériel à la suite de la nomination de Ch. Lagarde à la tête du FMI      
jeudi 30 juin 2011

 

Le ministre du Budget, François Baroin, a été nommé mercredi ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, en remplacement de Christine Lagarde qui prend la tête du FMI, dans le cadre d’un remaniement plus large qu’attendu.

M. Baroin, 46 ans, est remplacé au Budget par Valérie Pécresse (Enseignement supérieur), qui reprend également ses fonctions de porte-parole du gouvernement.

Dans le cadre de ce remaniement, le portefeuille de ministre des Affaires européennes passe par ailleurs des mains de Laurent Wauquiez, qui prend la place de Valérie Pécresse, à celles de Jean Léonetti, également membre du parti présidentiel UMP.

François Baroin, qui représente le camp des proches de l’ancien président Jacques Chirac au sein d’une majorité de droite menacée par les divisions, jugeait légitime de récupérer le super-ministère de Christine Lagarde, étant déjà familier des dossiers fiscaux.

Ses adversaires avaient tenté de le torpiller en dénonçant notamment son piètre niveau d’anglais, langue dont la maîtrise est jugée indispensable dans la finance internationale en pleine gestion de la crise grecque et alors que la France assure la double présidence du G8 et du G20.

Il a su convaincre et évincer son principal concurrent, le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire, sollicité pour organiser la campagne présidentielle.

Ce remaniement a aussi été l’occasion de pourvoir le portefeuille de la Fonction publique, accordé au centriste François Sauvadet. Le fauteuil était vacant depuis la démission fin mai du secrétaire d’Etat George Tron, inculpé pour viol et agression sexuelle.

Outre plusieurs permutations au sein du gouvernement, ce réaménagement voit une création de poste avec l’arrivée de l’ex-champion olympique de judo David Douillet comme secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, chargé des Français de l’étranger.



Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec