Droitpublic.net

 


Cour de Justice de la République. E Woerth soumis à enquête      
vendredi 14 janvier 2011

 

La Cour de justice de la République va enquêter sur l’ex ministre pour "prise illégale d’intérêts" au sujet des conditions de la vente de l’hippodrome de Compiègne, a indiqué jeudi le parquet général près la Cour de cassation. Le 16 novembre, le procureur général près la Cour de cassation, Jean-Louis Nadal, avait saisi pour avis la commission des requêtes de la CJR sur les conditions dans lesquelles Eric Woerth, alors ministre du Budget, avait "cédé, en mars 2010, une emprise de la forêt domaniale de Compiègne dite l’Hippodrome du Putois à la société des courses de Compiègne".

Jeudi, la commission des requêtes a en effet émis un avis favorable à l’ouverture d’une telle enquête "du chef de prise illégale d’intérêts". Comme le veut la loi, Jean-Louis Nadal a donc annoncé dans les minutes qui suivaient qu’il saisissait la commission d’instruction de la CJR de cette enquête. Jean-Louis Nadal avait également saisi la CJR d’un éventuel délit de "favoritisme" mais la commission des requêtes n’a pas retenu ce chef. Cette instruction pourrait aboutir, dans plusieurs années, au renvoi de Eric Woerth devant la formation de jugement de la CJR. Cet été, Le Canard enchaîné avait accusé Eric Woerth, maire de Chantilly, dans l’Oise, d’avoir bradé en mars 2010 pour 2,5 millions d’euros une parcelle de la  forêt de Compiègne comportant un golf et un hippodrome, lorsqu’il était ministre du Budget. Eric Woerth avait alors vivement contesté la version de  l’hebdomadaire. Fin août 2010, le journal satirique avait pourtant publié une lettre signée de l’ancien ministre de l’Agriculture Hervé Gaymard. Dans ce courrier de 2003, ce dernier refusait la vente de l’Hippodrome du Putois, estimant qu’elle  n’était "pas possible" du point de vue légal.



L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire
L’état d’urgence et la liberté de manifestation
49.3 sur la loi Travail. C’est acté. 86e application de cet fer de lance législatif.
Elargir la saisine du Conseil constitutionnel à tout parlementaire ?
2017. Calendrier électoral.