Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Islande. Assemblée constituante (très particulière). Election.      
Une première mondiale contemporaine
samedi 27 novembre 2010

 

Une élection pour le moins inhabituelle se déroulera samedi en Islande, quand une trentaine de citoyens ordinaires seront choisis pour élaborer ensemble la nouvelle Constitution du pays.

Des centaines de personnes se disputent le privilège de compter parmi ceux qui formeront la nouvelle assemblée constitutionnelle qui se rencontrera à compter de l’an prochain.

L’Islande n’a jamais élaboré sa propre Constitution. Après avoir obtenu son indépendance du Danemark en 1944, l’île a adopté la Constitution danoise, avec quelques modifications, en plus de substituer le mot « président » au mot « roi ».

Une refonte en profondeur du document est au programme depuis ce moment, mais la pression de passer aux actes augmente depuis l’effondrement économique de 2008. Cet événement a été perçu non seulement comme un problème économique, mais comme une défaillance du système de gouvernement tout entier. Plusieurs ont cru qu’un cadre constitutionnel plus serré — y compris un partage plus clair des pouvoirs — aurait permis de minimiser la crise, voire de l’éviter.

L’assemblée constitutionnelle sera composée de 25 à 31 membres, le nombre final étant influencé par un ratio de genre et d’égalité. Elle sera constituée de gens ordinaires élus au vote direct. Tous étaient éligibles, à l’exception du président, des parlementaires et des membres du comité mis sur pied pour organiser l’assemblée.

L’assemblée accouchera d’une nouvelle Constitution l’an prochain. Ses membres s’inspireront d’un autre projet extraordinaire mené cette année, qui a vu 1000 Islandais choisis au hasard — et âgés de 18 à 89 ans — mettre de l’avant ce qu’ils aimeraient voir être inclus dans la nouvelle Constitution.

Au total, 523 personnes ont présenté leur candidature pour faire partie de l’assemblée. Des camionneurs, des universitaires, des avocats, des journalistes et des techniciens en informatique sont notamment en lice. Tous ont reçu un temps d’antenne égal sur les ondes de la radio pour présenter leur programme.

Ceux qui sont choisis recevront un salaire égal à celui des parlementaires islandais.



Islande. Elections législatives.
Islande. Un nouveau président de la République.
Islande. Législatives. Victoire de centre-droit
Islande : La Constitution "twiterisée". suite
Islande : La Constitution "facebookiée"
Islande. Référendum sur la dette
Islande. Assemblée constituante élue. 25 citoyens
Islande Référendum négatif
Islande. Référendum hautement politique sur fond financier
Islande : législatives pour la droite