Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Nouveau Gouvernement Fillon. Les principaux postes      
dimanche 14 novembre 2010

 

Le président Nicolas Sarkozy a nommé dimanche un nouveau gouvernement qui, outre le Premier ministre François Fillon, comprend Michèle Alliot-Marie aux Affaires étrangères, Alain Juppé à la Défense et Christine Lagarde maintenue aux Finances.

Alain Juppé, 65 ans, ancien Premier ministre, remplace ainsi le centriste Hervé Morin et devient numéro 2 du gouvernement. Michèle Alliot-Marie, 64 ans, remplace Bernard Kouchner, homme de gauche et ancien French doctor qui s’était rallié en 2007 au président Nicolas Sarkozy.

La composition de ce gouvernement lui donne une coloration plus à droite que son prédécesseur. Outre Hervé Morin, un autre centriste de premier plan, Jean-Louis Borloo (ex-ministre de l’Ecologie), a décidé de quitter l’équipe de Nicolas Sarkozy.

Les portefeuilles liés aux affaires extérieures sont complétés par la nomination de Henri de Raincourt, ministre de la Coopération, par celle de Laurent Wauquiez, ministre des Affaires européennes, et par celle de Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur.

Le ministère de l’Intérieur reste confié à Brice Hortefeux, un proche du président. Il récupère aussi l’Immigration, ce qui marque la disparition du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale dont la création en 2007 et les activités ont suscité nombre de controverses.

Ce gouvernement est resserré avec 31 membres (sept de moins que le précédent) dont onze femmes (contre 13).

Il est marqué par la disparition des ministres issus de la diversité et de l’opposition de gauche tels que Rama Yade (turbulente et populaire benjamine du gouvernement sortant où elle était secrétaire d’Etat aux Sports), Fadela Amara (ex-secrétaire d’Etat à la Politique de la ville, issue de la société civile) ou Bernard Kouchner (longtemps proche des socialistes).

Parmi les autres absents notables, Eric Woerth, ex-ministre du Travail qui a mené l’impopulaire réforme des retraites, à l’origine de semaines de grèves et de manifestations. M. Woerth a aussi été mis en cause dans un scandale politico-fiscal lié à la femme la plus riche de France, Liliane Bettencourt, héritière du groupe L’Oréal.s.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !