Droitpublic.net

 


Régionales 2010. 2e tour. Marée rose.      
dimanche 21 mars 2010

 

A la faveur d’une participation en hausse, la majorité présidentielle gagnela Réunion mais aussi l’Alsace tant disputée, selon plusieurs instituts. La gauche emporte le reste. Selon OpinionWay le bloc de gauche emporterait 54,3 des voix au niveau national contre 36,1% pour la droite et 8,7% pour le Front National. A noter les bons scores du FN dans le Nord-Pas-de-Calais, où Marine Le Pen obtiendrait 23% des voix, et en PACA, où son père Jean-Marie Le Pen obtiendrait 25% des voix

La droite sauve l’honneur en conservant la région la plus disputée du second tour des élections régionales, avec 46% des voix en Alsace contre 39% au candidat socialiste, selon les estimations de l’institut Sofres.

En Corse, en revanche, la gauche arriverait en tête avec 39% des voix, mais n’aurait pas la majorité absolue à l’assemblée régionale.

Selon OpinionWay, la gauche remporterait 52,2% des suffrages au niveau national, contre 37,1% à la droite et 9,7% au Front national.

Des chiffres plus élevés que ceux de l’institut de sondage CSA, selon lesquels la gauche obtiendrait même 56% du total des voix, contre 37% à la droite et 7% au Front national, un chiffre faible qui s’explique par sa présence dans seulement 12 régions. Dans les duels gauche-droite, le score serait de 58% contre 42%.

Les résultats dans les régions

Il ne s’agit encore que d’estimations, provenant de l’Institut OpinionWay, les chiffres définitifs seront connus plus avant dans la nuit

Dans le Nord-Pas-de-Calais le PS emporterait 52% des voix contre, le Front National avec Marine Le Pen à sa tête obtenant de son côté 23%, soit 2% de moins seulement que l’UMP (25% pour Valérie Létard). Publicité

En Poitou-Charentes, Ségolène Royal obtiendrait 61% des voix contre 39% à l’UMP.

En Bretagne, beau score de l’écologiste Guy Hascouet avec 18% des voix vers 19h00 contre 50% pour le PS Le Drian, qui avait fait cavalier seul, et 32% pour l’UMP

En Alsace, l’écart serait important, le score étant de 47% pour l’UMP contre 39% pour le PS.

En région Provences-Alpes-Côte d’Azur, beaux résultat aussi du Front National avec Jean-Marie Le Pen qui emporterait 25% des voix : C’est la gauche qui gagne avec 43% des voix pour la liste emmenée par le PS Michel Vauzelle devant Thierry Mariani et l ’UMP avec 33%.

Enfin en Languedoc-Roussillon, Georges Frêche le socialiste qui a été soutenu du bout des lèvres par le PS qui l’a banni de ses rangs gagne sans contestation possible avec 54% des voix.



Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire