Régionales 2010. Taux d’abstention important      
lundi 15 mars 2010

 

Moins d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes dimanche pour le premier tour des élections régionales, le taux d’abstention atteignant 53,64%, un record pour ce type de scrutin. Toutes les régions sont frappées par l’abstention, mais la Lorraine culmine avec 58,45%. En Île-de-France, où les bureaux de vote fermaient à 20 h, elle est de 56,11%. En Alsace, l’une des deux régions que la droite avait gardées aux régionales de 2004, elle est de 56,64%. En Rhône-Alpes, elle atteint 57,13%, en Champagne-Ardenne 56,95%, et en PACA 55,12%. En Languedoc-Roussillon, elle se monte à 50,26% tandis qu’en Poitou-Charentes, présidée par Ségolène Royal, l’abstention est un peu moins élevée, 49,89%. En Auvergne, elle est de 49,76%. Dans le Limousin, elle a été de 46,18%. Ce sont les Corses qui se sont montrés les plus mobilisés, avec un taux d’abstention de 37,62%. À La Réunion, première région d’outre-mer où les bureaux ont fermé en raison du décalage horaire, l’abstention a été de 54,61%. En 2004, au premier tour, alors que les élections régionales étaient couplées avec des cantonales, l’abstention avait été de 39,16%. Le record d’abstention pour des régionales avait été établi en 1998, quand ce scrutin n’était qu’à un seul tour, avec 42,3%. Toutefois, cette abstention est encore très loin de celle enregistrée lors des dernières élections européennes de juin 2009 (59,37%).

en ligne : Les résultats



Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.