Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Conseil constitutionnel. Prestation de serment des nouveaux membres      
dimanche 14 mars 2010

 

Les trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel, Michel Charasse, Hubert Haenel et Jacques Barrot, ont prêté serment vendredi 12 mars 2010 à l’Elysée devant leurs nouveaux collègues et ceux qui les ont nommés, Nicolas Sarkozy, Gérard Larcher et Bernard Accoyer.

Dans une courte allocution précédant la cérémonie, le chef de l’Etat s’est réjoui du récent renforcement des prérogatives des sages, notamment l’instauration d’une exception d’inconstitutionnalité.

Rarement loi se trouve appliquée avec une telle vitesse, ce qui montre bien qu’elle correspondait à une forte attente, a-t-il relevé en faisant référence aux nombreux recours déjà déposés pour soulever l’inconstitutionnalité du régime de la garde à vue en France.

Devant le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré et ses autres membres, à l’exception notable des deux anciens présidents de la République Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy a également répété que les nouveaux sages avaient été nommés pour neuf ans sur le seul critère de la compétence.

La nomination de l’ancien ministre de François Mitterrand Michel Charasse (ex-PS) par Nicolas Sarkozy a suscité quelques remous dans les rangs de la majorité de droite.

Une fois la prestation de serment de MM. Charasse, Haenel et Barrot achevée, Nicolas Sarkozy a proposé, dans le respect de l’indépendance de chacun, que nous prenions non pas le verre de l’amitié, mais enfin au moins celui de la convivialité.

Les relations entre l’exécutif et les sages ont parfois été tendues ces derniers mois, notamment après la censure fin décembre du projet de loi sur la taxe carbone, au motif d’une rupture d’égalité devant l’impôt



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !