Droitpublic.net

 


2012. Dominique de Villepin en liste....      
dimanche 26 avril 2009

 

Interrogé hier soir sur France 3, l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, a souhaité que les circonstances lui permettent une candidature à la présidentielle de 2012. Mis en examen pour "complicité de dénonciation calomnieuse" dans l’affaire Clearstream, Dominique de Villepin ne perd pas une occasion de critiquer Nicolas Sarkozy. Sur France 3, Dominique de Villepin est officiellement sorti du bois, en se mettant en piste pour les élections présidentielles de 2012, sans toutefois préciser quelle serait son écurie : “L’élection c’est une question de circonstances, quelle que soit l’élection, à quelque poste que ce soit. En l’occurrence, il se trouve que ça ne s’est pas présenté, mais je souhaite fort que cela soit possible, oui bien sûr. Nous verrons bien”. Ce serait là un cursus honorum particulièrement éclair, puisque Dominique de Villepin, issu de la haute administration, n’a jamais exercé la moindre fonction élective.



Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire