Droitpublic.net

 


A peine les Européennes en ligne de mire, que se profilent déjà les Régionales.      
UMP
lundi 16 mars 2009

 

270.000 adhérents de l’UMP et des partis et mouvements associés sont appelés pour la première fois à désigner par vote électronique, du 16 au 22 mars, leurs chefs de file pour les régionales prévues en mars 2010, dans 16 des 22 régions métropolitaines. Outre-mer, les chefs de file seront désignés "ultérieurement", faute des parrainages requis pour participer à cette primaire ou en raison de "dysfonctionnements". En métropole, Corse et Alsace, présidées par les UMP Camille de Rocca Serra et Adrien Zeller, ne sont pas concernées par ces primaires. Faute de candidats ayant obtenu les parrainages nécessaires, la désignation est reportée en Auvergne et PACA.

L’UMP mise sur les ministres pour mener la bataille régionale puisqu’au moins quatre sont en lice, alors que d’autres pourraient émerger plus tard, notamment le ministre du travail, Brice Hortefeux, en Auvergne. Restés seuls en lice avec les parrainages requis dans leurs régions, Xavier Darcos (Education) et Roselyne Bachelot (Santé), sont quasi assurés de leur investiture par un vote des militants, respectivement en Aquitaine et dans en Pays de la Loire. Les secrétaires d’Etat Bruno Le Maire (Affaires européennes) et Alain Joyandet (Coopération et Francophonie), également seuls en lice devraient obtenir sans difficulté leur ticket en Haute-Normandie et Franche-Comté.

Certitude aussi d’un ou une cinquième ministre pour tenter de reconquérir l’Ile-de-France, où une primaire oppose Valérie Pécresse (Enseignement supérieur) à Roger Karoutchi (Relations avec le Parlement). Trois candidats du parti radical valoisien (associé à l’UMP) se soumettent à cette primaire face à des UMP, dans les régions Centre, Midi-Pyrénées et en Lorraine. Dans le Centre, Serge Lepeltier, est opposé au secrétaire d’Etat Hervé Novelli, en Midi-Pyrénées Gérard Trémège à Brigitte Barèges et en Lorraine le député valoisien Laurent Hénart, seul en lice, est assuré de son investiture.



Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Les propositions Dosière.
Gouvernement E. Philippe.
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.