Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Audiovisuel. Où comment le 49.3 ancienne version apparaît comme très utile.      
jeudi 4 décembre 2008

 

L’épisode a commencé sur les chapeaux de roue en milieu d’après-midi avec l’entrée en scène du secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi.

"Le gouvernement va avoir une capacité d’imagination dans les 48 heures, qui va faire l’émerveillement de l’opposition", a lancé, énigmatique et tout sourire, M. Karoutchi aux journalistes qui ont immédiatement demandé : "49-3 ?".

"La Constitution de la Ve (République) donne un large choix. Le gouvernement a encore des armes...", a simplement répondu le ministre avant de tourner les talons vers l’hémicycle.

Depuis une semaine, les députés de gauche utilisent toutes les armes du règlement pour lutter contre un texte qui, selon eux, menace le service public et annonce "un retour à l’ORTF" ou "l’ORTS" (Office de radio-télévision sarkozienne), ironisent-ils.

Amendements, demandes de quorum, rappels au règlement, suspensions de séance : après 30 heures, les députés n’ont voté que six articles sur 56, à l’exclusion des principaux (nomination et révocation du PDG de France télévisions, suppression de la pub).

L’article 49-3 de la Constitution permet au gouvernement de faire adopter un texte en engageant sa responsabilité, sans le vote de l’Assemblée, donc en abrégeant les débats. Avant cette "arme nucléaire", le gouvernement a d’autres outils à sa disposition (vote bloqué...).

La réforme doit entrer en vigueur le 5 janvier (date retenue pour la suppression de la publicité le soir). Le temps presse d’autant plus qu’avant Noël, l’ordre du jour de l’Assemblée est chargé : travail du dimanche, Logement, loi de finances rectificative.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !