Droitpublic.net

 


Rétention de sûreté : décision présidentielle critiquable      
dimanche 24 février 2008

 

Mon point de vue. A Ecouter. Cliquez

Le chef de l’État a demandé vendredi au premier président de la cour de Cassation de lui faire des propositions alors que la rétention de sûreté applicable immédiatement est une disposition qui a été censurée par le Conseil constitutionnel.

Il a aussi provoqué l’indignation des syndicats de magistrats et de l’opposition.

Le président de la République a affirmé devant les journalistes à l’issue de sa visite du Salon de l’agriculture :"Ce n’est pas un contournement du Conseil constitutionnel …/… J’ai souhaité demander au président Lamanda son avis parce que mon devoir c’est de protéger les victimes. C’est sur cette question que je souhaite faire un débat. Ce qui est important pour moi, c’est qu’on ne laisse pas des monstres en liberté après qu’ils aient effectué leur peine. Le devoir de précaution s’applique pour la nature et doit s’appliquer les victimes".

La loi permettant la détention illimitée après la prison de criminels supposés dangereux a été validée jeudi dans son principe mais les Sages ont fortement limité l’application, notamment sa rétroactivité.



Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Les propositions Dosière.
Gouvernement E. Philippe.
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.