Droitpublic.net

 


Le PS : où sont les néo adhérents       
vendredi 18 janvier 2008

 

Depuis le vote d’investiture pour l’élection présidentielle de novembre 2006, le Parti socialiste a perdu entre 40.000 et 60.000 adhérents. Soit près du quart de ses effectifs. Aujourd’hui, reconnaît Kader Arif, secrétaire national chargé des fédérations, "on est entre 160.000 et 180.000", contre un peu plus de 218.000 au moment de la primaire interne qui a vu la victoire de Ségolène Royal devant Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn.

Ces chiffres représentent une décrue de 17 à 27%, huit mois après la défaite présidentielle du PS, la troisième consécutive. La fourchette approximative s’explique par le fait que "les gens peuvent reprendre leur carte jusqu’à mi-février" 2008, précise Kader Arif. La baisse est nette, mais explicable - et surtout, insiste la direction du PS, à relativiser. Kader Arif dément notamment que la perte s’élève à 40% de militants, comme l’ont évoqué certains journaux.

Il confirme en revanche qu’une majorité des nouveaux adhérents - les militants à 20 euros - qui s’étaient inscrits dans la perspective de l’investiture ont quitté le PS : "Dans les cartes à 20 euros, on n’en récupère que 30% même si cela varie beaucoup d’une fédération à l’autre. C’est un ressac important mais c’est toujours la même chose pour une année de congrès ou de désignation. On assiste à une élévation forte (du nombre de militants) avant une perte importante".



Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire