Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Municipales : 70% des français contre une implication de Sarkozy      
lundi 14 janvier 2008

 

Les municipales doivent rester municipales ! Alors que François Hollande demande que le temps de parole du président soit intégré à celui de l’UMP, manière de dire que le chef de l’Etat est en campagne, 72% des électeurs estiment que le chef de l’Etat "ne devrait pas s’impliquer dans la campagne des élections municipales" de mars, selon un sondage LH2 (*) pour Libération. 19% pensent à l’inverse.

En revanche, au moment du vote, 37% des personnes qui pensent aller voter souhaitent "sanctionner Nicolas Sarkozy" plutôt que "soutenir" le chef de l’Etat et son gouvernement (33%). 18% répondent ni l’un ni l’autre et 12% ne se prononcent pas. Quant aux ministres candidats, 52% des Français estiment que s’ils sont battus aux municipales, ils devraient rester en fonction, 39% estimant qu’ils devraient démissionner.

Car les Français vont à 79% voter pour des enjeux locaux lors de ce scrutin. Les électeurs penseront "aux enjeux qui concernent" leur ville (79%) plutôt qu’aux enjeux nationaux (20%) les 9 et 16 mars. Ils voteront d’ailleurs à 49% pour "le programme ou les propositions des candidats" et "le bilan du maire sortant" (26%), mais bien moins pour "l’appartenance politique des candidats" (9%). Toutefois, les électeurs pensent à 63% qu’ils voteront pour la même tendance qu’au premier tour de l’élection présidentielle, contre 16% pour une autre tendance.

(*) Sondage LH2-Libération réalisé les 11 et 12 janvier 2008 par téléphone sur un échantillon de 1002 personnes de 18 ans et plus selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, région, agglomération...)



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !