Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Assemblée nationale : 4 groupes parlementaires et un nouveau Président      
mercredi 27 juin 2007

 

L’Assemblée nationale issue des élections des 10 et 17 juin comporte quatre groupes : l’UMP, qui détient à lui seul la majorité absolue, le groupe socialiste, radical, citoyen et apparentés (SRC) le Nouveau centre (NC) et la Gauche démocrate et républicaine (GDR) Quatre groupes ont été constitués à l’Assemblée Le groupe UMP présidé par Jean-François Copé rassemble 320 députés, dont six apparentés, soit plus que la majorité absolue qui est de 289.

Celui du Nouveau centre, présidé par François Sauvadet et constitué de centristes ayant quitté l’UDF de François Bayrou pour rallier la majorité présidentielle, comprend 23 députés, dont trois apparentés. Le groupe socialiste, radical, citoyen et apparentés, présidé par Jean-Marc Ayrault, rassemble 204 députés dont 190 socialistes, un MRC (Mouvement républicain et citoyen), sept radicaux de gauche, cinq divers gauche et un apparenté administratif, le nouvel élu de Wallis et Futuna.

Le groupe Gauche démocrate (et non pas démocratique comme initialement annoncé) et républicaine (GDR) réunit 24 députés dont les quinze communistes, deux apparentés, quatre Verts, deux élus divers gauche de l’outre-mer ainsi que Maxime Gremetz, dissident du PCF.

Ce groupe sera présidé pendant les vingt premiers mois par le communiste Jean-Claude Sandrier qui laissera ensuite son poste à un élu de l’outre-mer puis à un Vert.

Alain Bocquet, qui présidait le groupe communiste et républicain (PCR) durant la dernière législature, a été nommé porte-parole de la composante communiste et républicaine du groupe GDR.

Il y a six députés non-inscrits parmi lesquels François Bayrou, président de l’UDF-MoDem, et ses amis dont Jean Lassalle.

Sans surprise, le député UMP a été élu président de l’Assemblée nationale lors de la première séance de la XIIIe législature de la Ve République. Dans une interview au Figaro mercredi, Bernard Accoyer a dit souhaiter autoriser le président de la République à s’exprimer devant les députés.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !