Droitpublic.net

 


Assemblée nationale : 4 groupes parlementaires et un nouveau Président      
mercredi 27 juin 2007

 

L’Assemblée nationale issue des élections des 10 et 17 juin comporte quatre groupes : l’UMP, qui détient à lui seul la majorité absolue, le groupe socialiste, radical, citoyen et apparentés (SRC) le Nouveau centre (NC) et la Gauche démocrate et républicaine (GDR) Quatre groupes ont été constitués à l’Assemblée Le groupe UMP présidé par Jean-François Copé rassemble 320 députés, dont six apparentés, soit plus que la majorité absolue qui est de 289.

Celui du Nouveau centre, présidé par François Sauvadet et constitué de centristes ayant quitté l’UDF de François Bayrou pour rallier la majorité présidentielle, comprend 23 députés, dont trois apparentés. Le groupe socialiste, radical, citoyen et apparentés, présidé par Jean-Marc Ayrault, rassemble 204 députés dont 190 socialistes, un MRC (Mouvement républicain et citoyen), sept radicaux de gauche, cinq divers gauche et un apparenté administratif, le nouvel élu de Wallis et Futuna.

Le groupe Gauche démocrate (et non pas démocratique comme initialement annoncé) et républicaine (GDR) réunit 24 députés dont les quinze communistes, deux apparentés, quatre Verts, deux élus divers gauche de l’outre-mer ainsi que Maxime Gremetz, dissident du PCF.

Ce groupe sera présidé pendant les vingt premiers mois par le communiste Jean-Claude Sandrier qui laissera ensuite son poste à un élu de l’outre-mer puis à un Vert.

Alain Bocquet, qui présidait le groupe communiste et républicain (PCR) durant la dernière législature, a été nommé porte-parole de la composante communiste et républicaine du groupe GDR.

Il y a six députés non-inscrits parmi lesquels François Bayrou, président de l’UDF-MoDem, et ses amis dont Jean Lassalle.

Sans surprise, le député UMP a été élu président de l’Assemblée nationale lors de la première séance de la XIIIe législature de la Ve République. Dans une interview au Figaro mercredi, Bernard Accoyer a dit souhaiter autoriser le président de la République à s’exprimer devant les députés.



Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République
Dématérialiser la propagande électorale ?
Corps électoral pour les élections 2017
Statut des collaborateurs parlementaires. Un progrès relatif.
Primaires écologistes. C. Duflot éliminée du second tour.
La fronde judiciaire.
L’élaboration d’un projet de loi.
Démonarchiser la Cinquième République ? Vraiment ?
Loi Travail devant le Conseil constitutionnel. Saisine de gauche.
Bilan session parlementaire 2015-2016.
Pénalisation des génocides et Constitution
Vote obligatoire, vote à 16 ans : heureux échec
Les clubs parlementaires et la loi.
Brexit. Nouvelle application de l’article 50-1 de la Constitution.
Primaires à gauche et autorité présidentielle
Le PS n’a pas à être contraint d’organiser une primaire.
Transparence des partis politiques
Assemblée nationale. Disparition d’un groupe parlementaire