Nouveau record d’abstention au second tour des législatives      
lundi 18 juin 2007

 

Comme au premier tour la semaine dernière, quatre Français sur dix ont boudé les urnes dimanche 18 juin, établissant un nouveau record d’abstention à l’occasion du second tour des législatives, à 40,01%. Il n’y a donc pas eu de remobilisation générale après la très faible participation du premier tour de scrutin le 10 juin, où le taux d’abstention s’était élevé à 39,58%, déjà un record pour un premier tour de législatives. C’est toutefois, dans ce contexte, la première fois depuis près de 30 ans qu’une majorité parlementaire sortante est reconduite (1). A quelques semaines de distance, le contraste est frappant avec le spectaculaire regain civique des 1er et 2e tour de la présidentielle où respectivement 16,2% et 16% des inscrits s’étaient abstenus. Mais ce chiffre global, calculé à l’échelle du pays, peut, en fait, masquer des sursauts de mobilisation dans des circonscriptions particulièrement disputées. Il peut aussi dissimuler des mouvements en sens contraire, certains électeurs de droite par exemple passant de la participation à l’abstention pendant que des supporteurs de la gauche faisaient le chemin inverse.

(1) Résultats officiels, source ministère de l’Intérieur :

  • Total droite : 345 sièges, dont 317 pour l’UMP et 22 pour le Nouveau centre,
  • MoDem : 5 sièges,
  • total gauche : 232 sièges dont 199 pour le PS, 17 pour le PC et 4 pour les Verts.



Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République