Le  site droitpublic.net et les nouveaux articles à compter du 7 juillet 2017 migrent vers un nouveau site www.laconstitution.fr pour tirer profit d'un changement important de CSS.

Les anciens articles resteront sous l'ancienne mouture et pourront être recherchés via le moteur de recherche de droitpublic.net à travers les différentes rubriques ou à partir de la page recherche dédiée sur laconstitution.fr

Les nouveaux articles sont désormais accessibles sur laconstitution.fr. Fin de l'opération : décembre 2017.

A compter de cette date l'adresse www.droitpublic.net deviendra laconstitution.fr et bénéficiera d'une refonte complète, étudiée pour la mobilité et la lisibilité sur terminaux mobiles. Vous y retrouverez tous les articles principaux  publiés depuis 15 ans.


Et voilà que l’UDF se met aussi à la VI République.      
Et après la VI à quand la VIIe car ne doutons pas que cela arrivera.
mercredi 31 mai 2006

 

Après certains élus socialistes, une quarantaine de parlementaires UDF, dont les présidents des groupes de l’Assemblée et du Sénat, prônent la mise en place d’une VIe République.

Dans un appel rendu public mardi, les parlementaires centristes affirment que l’actuelle Constitution n’atteint plus les objectifs fixés en 1958 et que les pouvoirs publics "fonctionnent mal". Ils déplorent que les grandes réformes voulues par le pouvoir "ont été abandonnées sous la pression de mouvements sociaux".

Lors d’une conférence de presse, députés nationaux, européens et sénateurs UDF ont dénoncé "deux séries de dérives" : "le chef de l’Etat qui est élu ne gouverne pas et le Premier ministre qui n’est pas élu gouverne" ; "la représentation du peuple n’est pas assurée".

"Nous voulons fonder une VIe République qui reposerait sur trois principes : la responsabilité, la légitimité et le contrôle", déclarent-ils.

"Pour nous, parlementaires UDF, faire de la France une démocratie grâce à la VIe République est la condition nécessaire pour que notre peuple puisse à nouveau décider de son avenir et être gouverné de façon efficace et crédible", concluent-ils.

Michel Mercier et Hervé Morin, présidents des groupes UDF au Sénat et à l’Assemblée, ainsi que Marielle de Sarnez, présidente de la délégation UDF au Parlement européen, ont annoncé qu’une pétition nationale allait être lancée en faveur d’une VIe République.

François Bayrou, le président de l’UDF, n’était pas présent à cette conférence de presse.

Le député Jean-Christophe Lagarde, coordonnateur du groupe de travail de l’UDF pour une VIe République, a ajouté qu’un projet de Constitution serait disponible en juillet ou en août sur le blog des parlementaires centristes. Ce projet sera présenté le 4 octobre, date anniversaire de la Constitution de la Ve République.

Le député socialiste Arnaud Montebourg a mis en place il y a plusieurs années une Convention pour la VIe République qui a tenu en 2003 un colloque en présence de plusieurs élus UDF.



Découpage des circonscriptions. Comment ?
Peut-on dire que l’application des lois est lente ?
Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !