UDF divisée après le vote de la motion de censure par certains députés "centristes".      
mardi 23 mai 2006

 

"Je ne veux pas laisser ce trouble chez les sympathisants et les adhérents de l’UDF, consécutif à la motion de censure, au passage dans l’opposition de son président (François Bayrou) et de ses députés", a expliqué M. de Robien qui était l’invité du grand rendez-vous Europe1/TV5Monde/Le Parisien.

Il a écarté toute idée de créer un nouveau parti du centre et affirme qu’il était "UDF, attaché viscéralement" à ce parti et "en même temps blessé de voir une démarche" qu’il met "sur le compte de la démarche personnelle et présidentielle de François Bayrou, mais pas d’une démarche du parti dans son ensemble".

Ce "cercle Société en mouvement", qui dispose d’ores et déjà d’un site internet "www.societeenmouvement.org", servira. M. de Robien a précisé que plusieurs parlementaires et élus UDF avaient déjà "adhéré". "Ce club est destiné, non pas du tout à m’opposer, mais à compléter la mission d’un parti politique qui est de faire de la réflexion et de la proposition".



Qui compose le gouvernement Philippe II ?
Quelles sont les dispositions qui figurent dans le projet de loi de confiance dans l’action publique ?
Comment réformer intelligemment le fonctionnement du Parlement ?
Que sont les ordonnances de l’article 38 de la Constitution ?
Projet de loi pour la confiance dans notre vie démocratique. Quelles avancées ?
Comment et sur quels principes s’organise le travail gouvernemental ?
Constitutionnaliser l’IVG ?
Moralisation de la vie politique. Quelles propositions ?
Qui compose le gouvernement E. Philippe ?
Gouvernement de coalition, de cohabitation, d’ouverture. De quoi parle t-on ?
Emmanuel Macron, huitième Président élu de la Cinquième République
Finale présidentielle : Macron - Le Pen
Période de réserve électorale. Fin de la propagande électorale.
Attentat : peut-on reporter la présidentielle à cause du terrorisme ?
La France a-t-elle besoin d’une 6e République ?
Le vote blanc. Réalité et problématique
Les "petits" candidats. Présidentielle 2017
Présidentielle 2017. 11 candidats
Présidentielle 2017. Le calendrier
Application des lois. De vrais progrès.
On parle XVe législature ?
L’empêchement d’un candidat à l’élection présidentielle. Décryptage.
La transparence appliquée au membres du Conseil constitutionnel. Peut-être...
Elections : transparence et probité
L’ubérisation de la politique et la tentation du trop de démocratie dite "participative"
Confiance accordée au gouvernement Cazeneuve.
C. Lagarde. Cinquième procès devant la Cour de Justice de la République
Remaniement gouvernemental. Quinquennat. Et de trois !
Responsabilité institutionnelle de F. Hollande. Article 68 Constitution.
PPR de destitution du Président de la République